Comme ça #12

L’avis d’un homme tient pour bien peu dans la balance du monde. Ce monde qui l’a pourtant créé et vue grandir, comme un parent honteux.

Renient sa progéniture, intolérable qu’est cet homme, insouciant, intransigeant et infatigable ; pour toujours un peu plus loin chuter dans l’illogisme, le mensonge, les défections et que le temps m’en soi témoin, dans l’ignorance.

Le temps par mille éclats se séparent et se recolle dans la continuité, d’un moment futile, qui passera en un clin d’œil. Disparaîtra dans les mémoires des gens, puis de l’univers. Comme fane une fleur, le froid venu.

Par tel sens va le monde et ses inhabitants humains, qui vivent sans  se soucier.

Jack Asmo Tous Droits Réservés

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s