Le papillon

Le papillon, pourquoi lui courir après ? Il sera toujours plus vif et plus haut dans le ciel. À porter de mains, mais sans y être vraiment. Beau, magique, mais en même temps quelque peu crapuleux..

À se tenir si près et au dernier instant filer. Il est bien gracieux et enquiquineur.

Pavane pour se montrer, puis dès qu’ennemis vient sais se camoufler, tel caméléon. Pour le meilleur d’une survie. Se fondre dans la masse, son environnement, sa demeure, duquel il porte fièrement les couleurs.

Ainsi est le papillon et certains humains.

Jack Asmo Tous Droits Réservés

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s