13 réflexions sur “Mes écrits en voix

  1. voix très jeune
    emplis de souffrance, qui a bien pu te faire si mal!!!
    elle résonne ta voix comme un cri de détresse, mais, tu ne veux entendre mots. ne soit pas si fou, la beauté se trouve partout.

  2. Il y a un très beau poème « Encore hier », vraiment magnifique, récité par une voix douce d’enfant, et avec le violon c’est superbe.
    Merci de ce moment de poésie.
    Izidon

  3. Bonjour,
    Mais si ,on visite tes pages , nous 🙂
    les textes lu sont superbement bercés de cette voix douce qui absorbe dans tes pensées .
    L’ombre n’existe que parce qu’il y a la lumière .

  4. Re….
    le vide n’existe pas , tout comme le ‘rien’! La ‘perception’ est un phénomène troublant, que chaque être humain a, et reste unique à chacun! Ainsi, j’ai écouté tout tes textes vocaux…l’isolement est rarement un cas isolé, j’ai envie de dire….simplement, une porte est et reste à ouvir, et par ce biais, tu l’ouvres en grand, et c’est tout à ton honneur, car par ce geste, tu n’es pas et plus seul, mais ce que tu dois garder en souvenir, c’est que, bien que parfois des moments de vie semblent durs, voir très durs, il t’appartient toujours de choisir leurs sorts.
    Un ami m’a dit , un jour, une chose merveilleuse et si vraie, ‘…de toute cette noirceur, tu as la chance d’en avoir fait quelque chose…’, et c’est une vraie chance, car c’est une clé des plus importantes, parce que salvatrice!
    Il ni a pas meilleur ami, partenaire que soi-même, même si parfois l’on semble si loin de soi-même, mais peut-etre est-ce juste une…..perception!
    De très beaux textes, bravo!

  5. Bonjour, Le vide existe bel est bien, il est à la fois dimension et élément. L’absence d’une chose, ne veux pas dire qu’elle ne dois pas être prise en compte. Parce que justement, elle y est tout de même. Le vide lui est partout, il comble l’espace restant.

    ++

  6. J’aime beaucoup tes écrits en voix, les mots déposés sur une feuille dégagent déjà beaucoup de sentiments, mais quand tu les récites c’est merveilleux, ça donne des frissons, pour ma part mon préféré est « Cage », celui-ci offre beaucoup d’émotion, grâce au timbre de ta voix..

    Maud.

  7. Je viens de découvrir Le vent d’Emile Verhaeven, qui m’a profondément touché. Et puis, d’un clic, j’ai découvert votre Vent ! qui lui aussi m’a ému, un peu plus tristement. Continuez à poêter, je reviendrai. Elise

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s