La vue

Quand je n’avais pas encore mes lunettes, je voyais de plus en plus mal. lorsque je les ai eux soudainement un monde s’est ouvert à moi; première chose que j’ai remarqué sont les craques dans le visage de ma mère et oui, les gens vieillissent dès lors qu’on voit bien.

Et la poussière s’étaie accumuler sur mon miroir, ainsi que dans ma demeure, je ne la remarquais même plus, j’étaie concentrer sur autre chose, de plus interne.

Je n’ai pas retrouvé la vue, mais la perception du détail et je peux ainsi me remettre à admirer cette nature que j’aime tant.

Jack Asmo Tous Droits Réservés

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.