Ô web

Pouvez-vous croire que moi, un être de raison, ai déjà, dans un passé semblant lointain à présent, cru que le « web » le sauverai ?

M’extirperais du confinement de mon état. Sot je fus bien, car ce lieu en réalité fait tout le contraire, t’entraînant de plus en plus profond, t’emprisonnant encore plus que n’importe quelle phobie.

C’est ça la réalité d’un être qui découvre un univers, semblant exutoire, permettant de communiquer de nouveau avec d’autres humains. Après des années d’isolement, de perte de soi et de capacité moteur, atrophié à force de ne pas servir.

En ayant accès soudainement à ce lieu, je me suis véritablement cru sauver. Mais c’était alors sans en connaître tous les travers.

C’est un lieu grand, empli de possibilité certes, d’individus; mais ces gens ont l’anonymat, permettant tous les excès et les méchancetés. Je ne pleure pas sur ce fait, je m’y suis habitué, mais le temps de la transition, j’ai beaucoup souffert.

Encore et toujours plus de douleurs muettes, brûlant le moi jusqu’à la moelle, ne laissant pas grand-chose au final.

J’étais un con parmi tant d’autres.

Jack Asmo Tous Droits Réservés

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s