Nostalgie quand tu nous tiens

L’autre jour j’étais assis dans mon salon et je repensais à cette chambre que j’avais avant. Toute petite, avec un petit frigo un assez gros meuble de télé, à même pas un mètre de là mon lit, juste en face. Mon ordinateur au pied du lit. Confiner dans un espace clos et suffocant, pourtant un instant ça m’a manqué. Mon frère était au sous-sol et je pouvais jouer avec lui et c’est amis. Malgré mes humeurs massacrantes parfois. Je me demande alors, si je n’étais pas mieux là bas?

Le grand nostalgique que je suis, vois hier comme un rêve et demain comme une damnation. Je me dit: “Un jour demain seras mieux et ce jour je n’aurais plus à regardé en arrière.” J.A

Ce jour je l’attend, j’y met tout l’espoir qu’il peut bien me rester. Ci bas dans le tourment est-ce encore possible de voir la lumière. Nous le seront qui sais, peut-être un jour. et ce jour seras acclamé comme le jour du renouveau, d’un homme.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s