Poème à l’écureuil

Petit être plus vif qu’un éclair.
Petit être plus bagarreur qu’un lion.
Petit être plus sournois qu’un furet.

Parer à faire face au temps hivernal qui vient.
Parer a toute éventualité, ta cabane est prête.
Parer à survivre aux prédateurs qui voudront ton mal.

Tu es grand parmi les tiens.
Certaines fois répugner par les miens.
Tu restes merveilleux au sein de ce monde.

 

Blog Écureuil Mien

Jack Asmo Tous Droits Réservés

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s