Clash

Attention !! Ce qui suit n’est nullement un texte normal, c’est enfaite un clash, un affrontement contre une personne déterminée et nommer adversaire. Là ou moi j’ai innové, c’est de faire un multi-clash 5 en 1, en profitant de l’occasion pour envoyer paître d’autres tâches. Excusez la taille, il est long et la disposition des phrases n’étaient pas optimal en taille normal. Ne prenez rien de ce texte personnel, il ne s’adresse à aucun de vous. Excusez aussi mes propos que nous pouvons qualifiés de gras et d’exagérer.

Le moment de rappeler au faibles et aux ignares leur place.
Quelque pars à genoux tout à coté de la vie, à faire du surplace.
Un bon verre de pepsi à la main, vue la chaleur, un peu de glace.

Des rimes faciles, même en ace… Je vous reflète votre merde.
Au moins c’est bien écrit, pas comme certains ignorants patartes.
J’invente même des mots, juste pour vous, le temps de garde.

Je vous avertis, ce texte est long, plus que votre espérance de vie.
Règlement de compte en un seul, en faire plusieurs j’en ai pas l’envie.
Super, même inverser des phrases pour les faire rimer, la poésie..

Commençons avec le chieur gay win today journey (gwtj).
Tu as bien raison lorsque tu dis qu ton nom affirme que tu gagne.
Je ne contesterais pas ton imminent nom, mais parlons de ta féminité plus grande ;
Que la mienne ! Que les femmes de nos jours ! Que tous ce qui marchent !
Tu es tellement une prostituée que je n’en reviens pas que venin tu crache.
Comment ça se peut que le sperme n’ai pas nettoyer et assouplie le tout ?
Tu retourne ta veste au gré des plus grandes polémiques, comme un bon Français toutou.
Tu crois que tu es tout.. Mais pour être tout, il faut aussi être rien et donc humble.
Tu n’es pas le centième d’un bon humain, ni même d’un moyen, sous-merde tu tremble.
Ce n’est pas fini… Non il faut t’apprendre qu’un double négatif s’annule en français.
Tu va à contre courant de ta race, tes origines, des êtres humains même, petit simplet.
Tu n’es certes pas grand, tu es petit, seul, se cachant derrière les insultes pour vivre.
Tu sais ? Il y a des tonnes de sites de culs pour bander aussi, trouve-toi un plaisir.
Des meufs, des mecs, des tranny, des pd, des animaux, des enfants qui n’ont plus de rires.
Avec un peu d’imagination et des vidéos, d’autres choses que de nous tu peux être ivre.
Ton chantage n’aura raison de personne, sauf de toi-même et de ta grosse pute.
Retourne au bois-de-boulogne ou les veilles putain, ainsi que les travlo travaillent & chutent.
Vincennes c’est pour celles qui prennent encore et ne bute pas, comme de sales bornées..
S’il viens à ta tête de s’enfler, ne te trompe pas, nous parlons de toi que pour ce moquer.
Je suis s’en pitié envers les lascars dans ton genre, la vie m’a appris lorsqu’une brèche s’ouvre, d’attaquer !

Continuons avec me les kas (malaka$), un autre à qui son nom lui va à ravir.
Yééé une chanson de kashtin qui passe, mais que dise-je, ça n’a pas de but, sourire.
Revenons à notre suspect, qui ne connais pas grand chose au rap, haven la mis-à-nue.
Je vais le mixer avec upper-cut, car je n’ai que peu de chose à dire sur deux illettrés pointus.
Qui n’ont je crains fort, jamais connue la pertinence de leurs vie. Leurs textes bien souvent des successions d’idées et de bouts de phrases, qui n’ont et je dis bien, aucun sens et/ou logique. Placer bout à bout car ça rime un peu et fait donc frétillé la minuscule chose qu’ils ont le droit de nommer pénis. Vous aurez remarqué que je viens de changer de style, ou plutôt de forme, dans un texte bien construit, c’est très acceptable. Prenez-en de la graine ! Ahhh mes petits, vous avez tellement à apprendre de la vie, surtout l’orthographe.. Vous êtes le genre qui me font étrangement pensé à des otaries, celles en aquarium et bien dressées, qui clapent des nageoires avant, dés que leur maître est content et leur donne un poisson, ou qu’elles ont fait un beau tour. Avec le petit son trop mignon > http://youtu.be/lT2jcc4NU_Q . Dans votre simplicité, surtout d’esprit, c’est presqu’amirable à observer, comment vous êtes convaincu de tout bien faire. Continuer comme ça, c’est bien… Tenez un poisson.

Terminons les autres en bloc avec Amé, la chienne vendéenne et l’autre site démoniaque, ramassis de trolls sur LSD. Notez que j’exclue Bustanibisa, qui lui est sympa, le seul qui n’est pas arriver avec une sale attitude. Oui, il fallait bien encore espérer aux miracles. J’avais débuté au moment de la crise un petite fiche descriptive, que j’ai jamais mise sur le site, car je respectais l’appelle au calme de l’équipe de WU forum. Dans l’optique de ne pas gaspillé le voici ;

 » Les Rossignols Bourgeois

Il était une fois, une espèce très rare d’oiseaux migrateurs, en ces temps, au pelage noir et blanc, avec comme particularité une patte un peu plus courte, leur donnant l’air quelque peu mésadapté. Juché sur les corniches, pour épier, voir étriper, les insouciant de leurs présence. Cette espèce à peine visible, parmi cette foire mondial de spécimens, au présent médiocre et à l’avenir incertain. Seule la certitude sait combien de temps nous pourrons bien les admirer, encore, sans éclat de chichi, sans désir de compréhension, tel est bien le constat. « 

La plus significative est Amé et ces 52 comptes, n’acceptant pas son bannissement, tout à fait valable pourtant. Imaginé le temps qu’elle prends pour se créer de nouveaux e-mail et comptes… Vous voyez bien que cette fille cloche, elle doit être sous tutelle ou en hospice pour avoir le temps de pourrir les moments des autres. La voir je ne la tuerais pas, non, la mort est une récompense et je ne suis guère généreux avec les plaies de ce monde. Je serais plus pour une solution à la « martyrs », l’attendrir en frappant dessus un temps, puis lui retiré la peau du corps, lui laissant que son visage. Après tout un troll n’a besoin que de son masque, pour exister.

Un site ou le style de jugement tue toute créativité, les rendant vide et sec.
À quoi bon écrire si c’est pour tout copier-coller sur son voisin, car c’est ce qui plaît ?
À quoi bon créer tout court alors ? Artiste ils ne sont pas dans ces conditions.

Continuez votre désinformation, censure et salissage bande de connards, nous valons plus que ça. Faut dire que vous ne mettez pas la barre bien haute, c’est plus au limbo que vous seriez imbattable, à vous couchez, plier, pas à s’émerveiller et grandir.

Bon il serait grand temps de parler de mon adversaire, la raison de ma présence ici, après-tout. J’ai justement écris une pensé l’autre jour, je vous partage ;

” Il y a que les schizophrènes qui peuvent ce targuer, de refaire le monde selon leurs conventions, nous pauvres normaux devons vivre avec les règles établies. Ne jugez pas trop durement la légèreté d’esprit, souvent il n’est pas de leurs connaissances, l’illogisme des actions et propos, qu’ils proposent . ”

Schyzo est ton pseudo, umm, dans quelle lubie referas-tu ma vie pour tenter de vaincre ?
Insulteras-tu ma mère, mes ancêtres, ma descendance, il faut que ce soi bien âcre.
Dis-moi mon énervé, vois-tu la vie selon d’autres conventions ou es-tu seulement pitre..

Ce texte démontre bien à quel point je me contrefous de ton existence.
Pour preuve j’ai envoyer paître la moitié de la planète et pour toi un six intense.
La concision des propos ne masque pas l’absence de volonté de détruire tes sens.

Que me donnerais de poursuivre en neuf, pour un enfant des pleures.
Est-ce qu’il y a dans ton esprit d’ouvrir des gamines pour y mettre des leurres.
Dans le mien il y a plein d’imagination pour toi, écriture à l’acide sur peau en sueur.

Jusqu’à quel point un anus peu être ouvert ?
La dépravation à mon nom, synonyme de pervers.
Tant qu’à être abîmé, laissons ton cors à découvert.
Aux charognards et à la racaille, sous un ciel couvert.
Personne sauvera ton âme de la solitude..
Ni ton corps des souffrances atroces, tel est certitude.
Jeune homme respire, ce n’est qu’un rêve.
Au matin tout recommencera, pas de trêve.

Ha ha ha , voilà là un véritable fou !

On inventera bien des trucs sur moi, la vérité est que je suis tellement de choses, que cela dépasse votre entendement. Je ne sais même pas si mon adversaire à eu la présence d’esprit de lire mes textes très révélateurs.. Je pourrais bien conclure par une petite chansonnette pour faire chier les vilains, mais à quoi bon.

Cordialement vôtre,
Jack Asmo Tous Droits Réservés

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s