Comme ça #4

Nuit, nuit
Douceur sombre
Masque l’ombre
D’une vérité absolu
La conscience ténu
Portant à réflexion
Quitter la perdition
Finalement pour bien
Ne regrettons plus rien
_____

Naissance, naissance
D’un moment magique
À contempler le tragique
D’une nouvelle vie simulacre
Jusqu’au jour où le faux âcre
S’éteint finalement, comprenant
Que la bonté n’est pas abondante
Que l’humain est dur, impitoyable
Pour masquer sa peur, pitoyable

Jack Asmo Tous Droits Réservés

Advertisements

2 réflexions sur “Comme ça #4

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s