Reflet

Je vois un ennemi  ce dresser devant moi, dés que j’approche d’un miroir. Plus je suis prés, plus il devient visible et je peux mieux discerner ces traits.

Des cheveux châtains, des yeux bleu à faire mourir.
Un teint blanc lait et des tâches de rousseur à faire rougir.
Une aura bien sombre. Dans son visage on peut lire;
Toute l’amertume de la vie et la déception de respiré.

Cet être semble cherché en vain. Comme s’il ne ce connaissait pas vraiment. Il ne cherche pas à parler, il reste à m’observer. Étrange, comme s’il m’analysait. Il est comme moi à demeurer là en silence, sans espérer de contacts humain. C’est trop inconcevable, c’est pour les normaux ces choses là.

Ce sont ceux qui ce vois lumière, qui sont les bien heureux.

Jack Asmo Tous Droits Réservés

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.