Ainsi soi

Autant sont précieux les gens et l’amitié,
autant ils peuvent devenir d’une inutilité
et même dans certains cas, un poids bien ciselé.

Je ne regrette pas les traîtres et les affables.
Je ne pleurerais pas sur la perte de la futilité.
Je ne me repentirais pas de mon honnêteté !

M’agenouiller devants de tels sots,
serai leurs donné un pouvoir,
donc ils n’ont pas l’intelligence d’employer !

Je me sens bien sans le poids de leurs carcasses.
Ils sont tellement remplies de crasses,
qu’ils ne peuvent même plus avancer.

Jack Asmo Tous Droits Réservés

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.