Petite insulte du dimanche

Les vipères arrivent en rampant pour sucer tout le potentiel d’un lieu, au proportion féérique.
Pour mieux repartir la queue entre les jambes, après toute la merde et manque d’attention mécanique.
Leurs absences de raisonnement, de jugement, en fait rire ou pleurer bien des braves idylliques.
Au travers du son de l’espace temps, le tic-tac de leurs esprits sont bels à hauteur cadavérique.

Voyez comme tout s’allège le dimanche en après-midi ;

Les vipères arrivent pour mieux répartir leurs absences de raisonnements au travers de l’espace temps..

Jack Asmo Tous Droits Réservés

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s