Réconfort

Les mots, les mots, en ce jour ne sont pas suffisamment forts pour décrire l’illogisme humain, qui turlupine et surprends même les fous en pleine lune. Seule lumière de l’âme en sombre nuit, luit là-haut, ci-haut, tellement loin, de son sourire ne nous parle pas. Nous écoute d’une oreille passivement neutre, ne nous jugera au grand jamais, épongera nos pleure dans ces nuits troubles. Sœur du soleil, la rassurant, même si l’homme aime se croire vivant tant qu’il se lève, seule toi comprend les questionnements maudits. Persiste à nous conforter, à tuer un peu ses solitudes, tant que tu es là, nous sommes moins désemparés dans l’absence.

Le respect est grand, d’un homme à genoux.

Jack Asmo Tous Droits Réservés

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s