Ressentir

Je me sens plein de vie et avide de sortir.
Seul, mais la volonté de changer mon état.
Constante bataille contre la lâcheté du corps et de l’esprit.
Effort qui doive demeuré soutenu, sinon plus grande est la chute.
Hospitalisation des cellules rappelant la douleur, serai de mise.
Pour oublié de me gruger les sens, à vif de créer un deuil.
Ce battre encore et toujours pour le mieux, laissé le pire.
Dans un monde où l’on doit agir pour soi, avant toute chose.

Jack Asmo Tous Droits Réservés

*Écrits le 24 juin 2011, posté ailleurs, maintenant rapatrier.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s