Brume

La brume au loin se lève pour masquer les erreurs des hommes.
La brume si dense éperdue, pourtant intouchable, inviolable.
La brume féerique nous enveloppant bien séparément, à s’y perdre.
La brume nous nargue de trouvez seul notre chemin, aveugle.
La brume est un voile permanent de l’âme, constamment présent.

Jack Asmo Tous Droits Réservés

Advertisements

Une réflexion sur “Brume

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.