Infamie

Frères de l’infamie, vermines de ce monde.
Déchus des normaux explosés de rire au sol.
Retardés  de la vision, comme tout les autres.

Normaux ou pas marchent dans le noir infâme.
Lueur stridente d’un monde désolé, parfois retenti.
Raisonnement tardif de l’intelligence qui s’enfuit.

Nuit magiquement inspirée des murmures des maudits.
Détresse insurmontable de la vie, trop souvent frappe.
Souvenir restant à peine lisible, triste déception humaine.

Jack Asmo Tous Droits Réservés

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s